Fêter le nouvel an

Question :
Est-il autorisé de fêter le nouvel an hégirien et le nouvel an grégorien ?nouvel an

Réponse :
Ce sont des fêtes qui n’ont pas origine dans la loi islamique. Dans l’Islam il n’y a que 2 fêtes qui sont la fête de la rupture du jeûne (eid al fitr), la fête du sacrifice (eid al adha).   Mais n’importe qu’elle autre fête n’a aucune origine et fait partie des innovations (bida’a) dont on doit se préserver. Le musulman ne doit  pas y participer.

Question :
Quel est le jugement des félicitations durant ces fêtes ?

Réponse :
Non, il n’y a pas félicitations. Les félicitations sont destinées à la fête de la rupture du jeûne (eid al fitr), et la fête du sacrifice (eid al adha).

Source : Daralhadith